Trois sites sur le canal du Midi

Nous allons vous présenter trois sites à visiter qui sont à quelques mètres les uns des autres sur Nissan-lez-Enserune et Montady à coté de Béziers et du canal du midi.

canal du midi

Le tunnel du Malpas

C’est en 1679 que Pierre Paul Riquet, génial instigateur du canal du Midi, décide de percer la montagne d’Ensérune au lieu de la contourner. Ce projet un peu fou a suscité une totale désapprobation chez Colbert, surintendant du roi Louis XIV, mais Riquet est passé outre. En un temps record, le tunnel est percé, ce qui pour l’époque constitue une véritable prouesse technique. Le canal du Midi est ainsi devenu le premier canal au monde à passer sous une montagne.

Le Tunnel du Malpas, situé sur la commune de Nissan-lez-Enserune, tire son nom de l’occitan et signifie “mauvais passage”. Finalisée en 1680, la percée est longue de 173 mètres pour une hauteur de voûte de 8,50 mètres. L’édifice est soutenu par 30 arches en pierres. Un chemin de halage a été aménagé sur l’une des rives et sert maintenant aux promeneurs à pied ou à vélo. La Maison du Malpas, située à proximité, propose des sorties guidées et des expositions pour découvrir l’incroyable histoire de cet ouvrage hors normes. Vous pourrez également découvrir ce site exceptionnel à l’occasion d’une sortie en péniche.

Découvrez la vie de nos ancêtres les Gaulois à l’oppidum d’Ensérune

Un oppidum est une forme d’habitat fortifié présent en Gaule jusqu’à l’époque des invasions romaines. L’oppidum d’Ensérune, dont l’origine remonte à l’âge du fer, a été habité sans discontinuer pendant plus de 700 ans. Plusieurs campagnes de fouilles, menées depuis 1915, ont permis de mettre à jour une extraordinaire collection d’armes gauloises et de céramiques grecques, romaines et ibériques, aujourd’hui présentées dans le musée. Ce site, très bien conservé, permet de s’immerger dans la vie quotidienne de l’époque et de découvrir l’architecture et les modes de vie de nos ancêtres. Plus de 300 silos à grains et réserves d’eau ont été creusés dans la roche très tendre. La situation stratégique de l’oppidum d’Ensérune, au sommet d’une colline de 100 mètres de haut, offre une vue panoramique exceptionnelle sur toute la région de Béziers et ses vignobles.

Oppidum d'ensérune

La Via Domitia, située en contrebas, a fait de ce lieu un véritable carrefour de la civilisation méditerranéenne. Le site archéologique et le musée d’Ensérune sont gérés par le Centre des monuments nationaux. Ils sont ouverts toute l’année et proposent des visites libres ou guidées. Des tables de pique-nique sont disponibles à l’extérieur.

Étang de Montady, le soleil vert d’Ensérune

Étang de Montady

Totalement asséché, l’étang de Montady dévoile son étonnante conception en rayons convergents. C’est depuis le sommet de la colline d’Ensérune que l’on pourra en apprécier toute la beauté et l’originalité. Cette ancien étang saumâtre a été asséché en 1270 car on l’accusait de transmettre des maladies. Des fossés et des canaux de drainage ont été aménagés en étoile jusqu’à son centre. Les eaux se concentrent vers le récepteur central et sont ensuite évacuées vers un ruisseau grâce à un aqueduc long de plus d’un kilomètre.

étang asséché de Montady

L’assèchement de l’étang de Montady a permis de mettre en culture 420 hectares de terres agricoles, toujours exploitées aujourd’hui. Au XVIe siècle, l’étang présentait un découpage en plus de 200 parcelles. Les contraintes du climat méditerranéen ont obligé, de tout temps, à rechercher un équilibre permanent entre drainage et irrigation. Vignes et champs alternent en une superbe mosaïque. Ce lieu à découvrir absolument donne une idée de l’important travail de constructions d’ouvrages hydrauliques qui a eu lieu durant tout le Moyen-Age. L’étang asséché de Montady est considéré comme l’un des plus beaux paysages agricoles d’Europe et a été classé comme monument historique en 2010. Il fait partie des sites les plus pittoresques du département de l’Hérault.